Communication sur les protections, hygiaphone portable en plexiglass
Le masque est-il jetable ou réutilisable, Jetable

Le masque chirurgical anti-projection a une durée de vie de 3 à 4 heures. "Au-delà, il faut le jeter à la poubelle. Le masque est à usage unique et en aucun cas lavable ou réutilisable. Après chaque sortie, dès le retour à la maison, il ne faut pas le manipuler et le jeter car il est potentiellement contaminé". Il ne faut donc pas réutiliser un masque dès lors qu'il a été manipulé et ôté du visage. Le masque de type FFP a quant à lui une durée de 8 heures. Comment le mettre ? Le masque de protection n'est efficace que s'il est bien porté. Les conseils : porter le masque dans le bon sens. En général, la face colorée doit se trouver vers l'extérieur et non contre la bouche. Le côté rembourré de la barrette nasale doit être placé sur la bosse du nez pour bien protéger le nez. Préférer les masques avec des attaches élastiques plutôt que des lanières : le masque sera plus simple à enfiler. Le masque doit être bien enveloppant et passer sous le menton pour bien protéger la bouche et le nez

Transmission

Dans une interview publiée le 27 mars 2020 par la revue américaine Science, George Gao, le directeur du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies, avait critiqué l’absence de masques : «La grande erreur aux Etats-Unis et en Europe : les gens ne portent pas de masque. Ce virus est transmis par des gouttelettes et par contact étroit. Les gouttelettes jouent un rôle très important : vous devez porter un masque, car lorsque vous parlez, il y a toujours des gouttelettes qui sortent de votre bouche. De nombreuses personnes souffrent d’infections asymptomatiques ou présymptomatiques. Si elles portent un masque, cela peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s’échapper et d’infecter d’autres personnes.»

Définition : qu'est-ce qu'un masque de protection

Le masque de protection, aussi appelé anti-virus, à usage médical, "chirurgical", anatomique, type "bec de canard"... est un dispositif médical destiné à filtrer les bactéries et à éviter de contracter un virus, comme celui de la grippe ou toute autre maladie virale. "Mais pour être efficace, le masque doit être conforme à la norme française et européenne "NF EN 14683". Ces masques sont généralement portés au bloc opératoire pour éviter d'abord que les bactéries de la bouche du chirurgien ne soient projetées sur plaie chirurgicale du patient, mais peuvent aussi être portés par le grand public pour se protéger des micro-organismes dans un contexte d'épidémie. Ces masques sont livrés aux pharmacies d'officine à partir du stock d'Etat via les grossistes répartiteurs et sont délivrés gratuitement aux patients, sur prescription médicale

Quand mettre un masque : est-ce vraiment efficace

Le port de masques médicaux n'est pas une pratique culturelle en France à l'inverse d'autres pays comme en Asie. "Au lieu de remercier les gens qui portent des masques car elles nous protègent de leurs virus, on a plutôt tendance à les juger comme "dangereuses". C'est un regard qu'il faut vraiment changer ! Porter un masque, est un très bon réflexe", indique le Dr Pierre Parneix. Une personne suspectée de présenter des symptômes d'infection respiratoire ou avérée malade peut porter un masque chirurgical pour protéger les autres de ses symptômes (à la maison, dans les lieux publics...). Le masque peut également servir dans un contexte de prévention de l'exposition au virus. Il a un "effet barrière" qui va empêcher le passage des particules bactériennes et virales. "Le mode de transmission du coronavirus est sensiblement le même que celui de la grippe, c'est-à-dire qu'il se transmet d'homme à homme lors de contacts rapprochés (se toucher ou se serrer la main par exemple) et par voie aérienne en toussant ou en éternuant (gouttelettes de salive, postillons)" précise le médecin hygiéniste. Les masques ont donc un intérêt pour s'en protéger mais "n'ont aucun sens si on ne se lave pas les mains puisqu'en pratique on touche des surfaces contaminées" a rappelé le Pr Jérôme Salomon le 26 février 2020 au Sénat.

Pour tous les autres : inutile de porter un masque de protection. Le meilleur moyen de se prémunir contre le coronavirus est de respecter les gestes barrières : se laver les mains régulièrement et particulièrement après chaque sortie, utiliser du gel antibactérien s'il n'y a pas de point d'eau à proximité, éternuer et tousser dans son coude, se moucher avec un mouchoir à usage unique que l'on jette immédiatement, maintenir une distance de sécurité avec ses interlocuteurs d'au moins un mètre
Où sont-ils obligatoires dans le monde (en date du 02 Avril 2020) la liste risque de s'allonger
Pour enrayer la propagation du coronavirus dans le monde, le port d'un masque de protection est désormais obligatoire dans certains pays d'Europe. C'est notamment le cas de la République Tchèque et de la Slovaquie qui ont rendu le port du masque obligatoire dans tous les espaces publics. C'est aussi le cas de la Slovénie, à partir de ce 30 mars 2020, les Slovènes ne pourront plus se rendre dans un magasin d'alimentation ou les autres espaces publics encore ouverts s'ils ne sont pas munis d'un masque de protection et de gants. Une amende pourra être délivrée si ces règles ne sont pas respectées. En Autriche, le port du masque est obligatoire dans tous les supermarchés à partir du 1er avril 2020. Cette obligation sera certainement étendue dans tous les espaces publics. En Bulgarie, porter un masque est "très fortement" recommandé et pourrait devenir obligatoire pour tous les passants. Les Etats-Unis, qui ont dépassé la barre des 200 000 contaminations, envisagent également de faire porter des masques à tous les Américains une fois que les stocks seront à nouveau disponibles
FFP2, FFP3, chirurgicaux : quelles différences et lequel choisir

Il existe plusieurs types de masque qui ont des niveaux de filtration variables. "Pour définir le niveau de filtration, on réalise un test avec un aérosol contenant des souches de staphylocoque doré"

On distingue : Les masques chirurgicaux (bleu) de type I qui filtre 95% des bactéries et de type II qui filtre plus de 98% des bactéries. On distingue les masques de type 2 normaux et ceux de type R qui sont plus étanches et résistants aux projections. Dans le cas de l'épidémie de coronavirus, ce sont des masques chirurgicaux qui sont réservés aux malades ou aux personnes en contact avéré avec un malade. Le masque de protection respiratoire (masque coque, canard, masque FFP2 ou FFP3) est un masque de sécurité avec un très haut niveau de filtration qui est utilisé en milieu de soins pour des agents infectieux comme celui de la tuberculose par exemple. Ce masque, qui pour être efficace doit avoir une forme adaptée au visage de la personne qui le porte, ne filtre plus uniquement des bactéries, mais également des aérosols. Il est réservé aux professionnels de la santé de toute la chaîne (transport sanitaire, pompiers, médecins libéraux, infirmiers)
Communication sur les protections, hygiaphone portable en plexiglass

Il y a 8 des produits.

Affichage 1-8 de 8 Article (s)

filtres actifs

Masque de protection par (10) masques
  • Exclusivité web !
  • Nouveau

Masque de protection par (10) masques

70,00 €

✅ Masque de protection par (10) Blanc - recouvrant

Livraison en groupage pour les Associations, enseignes nationales

...
Masque de protection par (15) masques
  • Exclusivité web !
  • Nouveau

Masque de protection par (15) masques

105,00 €

✅ Masque de protection par (15) Blanc - recouvrant

Livraison en groupage pour les Associations, enseignes nationales

...
Masque de protection par (20) masques
  • Exclusivité web !
  • Nouveau

Masque de protection par (20) masques

140,00 €

✅ Masque de protection par (20) Blanc - recouvrant

Livraison en groupage pour les Associations, enseignes nationales

...
Masque de protection par (5) masques
  • Exclusivité web !
  • Nouveau

Masque de protection par (5) masques

35,00 €

✅ Masque de protection par (5) Blanc - recouvrant

Livraison en groupage pour les Associations, enseignes nationales

Livraison...